Tarkett signe un contrat cadre de recyclage des dalles de moquette usagées avec GECINA et le déploie sur un premier immeuble

Tarkett signe un contrat cadre de recyclage des dalles de moquette usagées avec GECINA et le déploie sur un premier immeuble

15 Juin 2020

Le 14 Février 2020, une première phase de collecte de moquettes usagées a été réalisée par Tarkett à travers son programme ReStart® sur un ensemble immobilier de Gecina, 1ère foncière de bureaux en Europe. Celles-ci seront ensuite recyclées dans son centre de recyclage à Waalwijk aux Pays-Bas.

Environ 18 tonnes représentant 4 156 m² de dalles textiles usagées ont été récupérées sur l’ensemble immobilier de Gecina rue de Courcelles à Paris (75017) avec un objectif total de 18 000 m² en 2020. 

Les dalles de moquette collectées sont traitées par le système de recyclage de Tarkett dans son usine à Waalwijk aux Pays-Bas. Les deux principaux composants des dalles de moquette, la sous-couche et la fibre textile, sont séparés. Le fil de polyamide 6 (PA6) est recyclé par son partenaire Aquafil et transformé ensuite en fil de nylon régénéré ECONYL®. La sous-couche EcoBase™  est recyclée à 100%  dans l’unité de recyclage à Waalwijk, alors que la sous-couche en bitume est réutilisée dans l’industrie routière. Toutes les fractions non recyclables sont utilisées comme combustible secondaire dans l'industrie du ciment.

Interview de Nicolas Jandot, directeur RSE du groupe Gecina 

En quoi cette action s'inscrit-elle dans votre stratégie RSE/développement durable ?

Le recyclage des moquettes usagées de notre parc de bureau, s’inscrit parfaitement dans notre stratégie RSE et notamment dans deux des 4 piliers* qui la composent :

  • Économie circulaire : réduction des déchets, élaboration de partenariats pour le réemploi et le recyclage des matériaux.
  • Bas Carbone : l’économie circulaire permet de réduire notre impact carbone avec l’objectif de réduire de 60 % nos émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030 (versus 2008) et atteindre la neutralité carbone à l’horizon 2050.

De façon plus générale, nous cherchons à généraliser des solutions vertueuses contribuant à nos objectifs RSE et à les partager avec nos équipes. 

*Les deux autres piliers étant le bien-être, et la biodiversité.

En tant que directeur RSE, êtes-vous partie prenante dans la sélection de vos fournisseurs, l’avez-vous été pour le contrat avec Tarkett ?

Oui, j’interviens dans la sélection de nos prestataires dans le cadre de la politique d’achats responsables que nous avons mise en œuvre au sein du Groupe. Des critères environnementaux, sociaux et de développement économique sont activés lors de la sélection de nos partenaires afin d’acheter les produits et services les plus durables auprès de prestataires engagés dans des démarches RSE ambitieuses.

Le choix de Tarkett s’est imposé par rapport à leurs performances RSE et leur stratégie en matière d’économie circulaire (produits 100% recyclables, contenant des matériaux recyclés et programme ReStart® pour le traitement des déchets de chantier). Nous avons passé avec eux un contrat cadre qui stipule que Tarkett va reprendre les dalles de moquette usagées sur l’ensemble de nos chantiers en rénovation. Sur le marché en moyenne on estime que la production d’un m² de moquette génère environ 10 kg de CO2,  ce n’est pas une quantité négligeable !